Corps à l'état brut

mer. 13 Fev. - ven. 15 Mars
14h00-17h00
à 9 KM
Kulturhaus Niederanven
  • expo

Dans un paysage montagneux immaculé un corps humain semble se fondre naturellement dans son environnement. La fusion entre le corps et la nature qui l'entoure est si parfaite, que le corps en devient indécelable par l'œil du spectateur, qui doit scruter le paysage pour le discerner.A l'opposé nous découvrons des corps architecturaux urbains contemporains créés par l'homme : des bâtiments aux lignes brutes et tranchantes qui s'élancent vers le ciel.Les deux séries de photographies en noir et blanc sont des réflexions sur les lignes, formes et textures. Elles montrent l'intervention de l'homme dans la nature, de différentes manières, dans des contextes divers et avec des conséquences divergentes. Si l'homme reste visible dans les photographies de paysages, sa présence est d'autant plus tangible dans les représentations d'architectures. Ainsi nous voyons l'homme d'une part comme partie de la nature et de l'autre comme un intrus.Sophie Margue, née en 1990, travaille comme photographe et graphiste indépendante à Luxembourg.


Kulturhaus Niederanven

Où ça se passe ?

6940 Luxembourg 145, Route de Trèves Niederanven Luxembourg

Kulturhaus Niederanven
145
Route de Trèves Niederanven Luxembourg



Tu aimeras aussi :

REF.#119575 - SIGNALE UNE ERREUR
  • Favoris
  • 2019-02-13 14:00:00 2019-03-15 17:00:00 Europe/Paris Corps à l'état brut Dans un paysage montagneux immaculé un corps humain semble se fondre naturellement dans son environnement. La fusion entre le corps et la nature qui l'entoure est si parfaite, que le corps en devient indécelable par l'œil du spectateur, qui doit scruter le paysage pour le discerner.A l'opposé nous découvrons des corps architecturaux urbains contemporains créés par l'homme : des bâtiments aux lignes brutes et tranchantes qui s'élancent vers le ciel.Les deux séries de photographies en noir et blanc sont des réflexions sur les lignes, formes et textures. Elles montrent l'intervention de l'homme dans la nature, de différentes manières, dans des contextes divers et avec des conséquences divergentes. Si l'homme reste visible dans les photographies de paysages, sa présence est d'autant plus tangible dans les représentations d'architectures. Ainsi nous voyons l'homme d'une part comme partie de la nature et de l'autre comme un intrus.Sophie Margue, née en 1990, travaille comme photographe et graphiste indépendante à Luxembourg. 145, Route de Trèves Niederanven Luxembourg Kulturhaus Niederanven
FERMER

Favoris

Pour accéder à tes favoris, tu dois être connecté à ton compte !

FERMER

Favoris

Pour accéder à tes favoris, tu dois être connecté à ton compte !

FERMER
FERMER

Personnalise tes résultats

Pour accéder à tes Préférences, tu dois être connecté à ton compte !

FERMER

Suivre un thème

Pour suivre ce Thème, tu dois être connecté à ton compte !

FERMER

Suivre des Bonnes Adresses

Pour suivre cette Bonnes Adresse, tu dois être connecté à ton compte !

FERMER

Suivre un business

Pour suivre ce Business, tu dois être connecté à ton compte !

FERMER

Dépose-Evènement

Pour proposer une mirette, tu dois être connecté à ton compte !

FERMER

Oui je veux le supprimer

Oui Non
FERMER

Bien joué ! Tes paramètres ont bien été appliqués aux autres Supernotifs

FERMER

Dépose-Evènement

Pour proposer une mirette, tu dois être connecté à ton compte !

tu n'as pas autorisé la localisation ?

FERMER
FERMER