Face-à-face

  • architecture
  • art
  • galerie
  • forêt
  • artistes
  • Mmmhhh tu sembles intéressé par "artistes". Clique sur les mots clefs qui te plaisent... et hop ne rate plus rien les concernant. A toi de jouer !

L’exposition Face-à-Face propose un dialogue inédit entre deux collections. Elle établit des résonances entre les œuvres créées par des figures majeures des avant-gardes modernes en Allemagne et en France et celles d’artistes contemporains, originaires de diverses parties du monde. Les questions de métamorphose, de transformation de la matière, de phénomène optique ou encore de perception de l’espace articulent la présentation de la Galerie Est. Elles sont le reflet de la diversité des expérimentations formelles et traduisent aussi la volonté des artistes d’interroger les structures sociales et politiques des sociétés.

En Europe, l’effervescence artistique des années 1920 est marquée par les aventures collectives. Des artistes comme Lyonel Feininger ou László Moholy-Nagy participent au courant novateur du Bauhaus, fondé en 1919 à Weimar, en Allemagne, qui ambitionne de réunir art, architecture et arts appliqués. Leurs recherches, portant sur la simplification et la fragmentation de motifs géométriques figuratifs ou abstraits, résonnent avec les expérimentations photographiques d’Albert Renger-Patzsch, associé au mouvement de la Nouvelle Objectivité, actif en Allemagne entre 1918 et 1933. Leurs réalisations autour de la perception de l’espace et de son éclatement n’est pas sans rappeler aujourd’hui les travaux de Lee Bul ou encore d’Alicja Kwade.

Le traitement de la forêt dans sa dimension spirituelle par Emily Bates ou encore les paysages oniriques de Germaine Hoffmann trouvent un lointain écho dans le Surréalisme dont Hans Bellmer et Max Ernst sont des figures emblématiques. Si le mouvement dépassera largement les frontières de l’Europe, il trouve son origine en France avec notamment la publication du Manifeste du surréalisme par André Breton en 1924. Libéré des entraves de la raison, le monde de l’inconscient, du rêve et de l’étrange y occupe une place essentielle. L’univers surréaliste est peuplé de formes hybrides organiques, ...


Mudam Luxembourg - Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean

Où ça se passe ?

1499 Luxembourg 3 Park Drai Eechelen, 1499 Luxembourg

Mudam Luxembourg - Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
3 Park Drai Eechelen
1499 Luxembourg



VOIR LE PLAN

REF.#436052 - SIGNALE UNE ERREUR


Et sinon... retrouve l'agenda

L'AGENDA

voir tous les trucs à faire
autour de toi

Emmène Supermiro
partout avec toi.

ios android

Hey, t'en vas pas...
Reçois le meilleur de ce qui
se passe autour de toi

Tous les bons plans
évènements
bonnes adresses

  • Favoris
  • 2022-10-08 2023-04-02 Europe/Paris Face-à-face L’exposition Face-à-Face propose un dialogue inédit entre deux collections. Elle établit des résonances entre les œuvres créées par des figures majeures des avant-gardes modernes en Allemagne et en France et celles d’artistes contemporains, originaires de diverses parties du monde. Les questions de métamorphose, de transformation de la matière, de phénomène optique ou encore de perception de l’espace articulent la présentation de la Galerie Est. Elles sont le reflet de la diversité des expérimentations formelles et traduisent aussi la volonté des artistes d’interroger les structures sociales et politiques des sociétés. En Europe, l’effervescence artistique des années 1920 est marquée par les aventures collectives. Des artistes comme Lyonel Feininger ou László Moholy-Nagy participent au courant novateur du Bauhaus, fondé en 1919 à Weimar, en Allemagne, qui ambitionne de réunir art, architecture et arts appliqués. Leurs recherches, portant sur la simplification et la fragmentation de motifs géométriques figuratifs ou abstraits, résonnent avec les expérimentations photographiques d’Albert Renger-Patzsch, associé au mouvement de la Nouvelle Objectivité, actif en Allemagne entre 1918 et 1933. Leurs réalisations autour de la perception de l’espace et de son éclatement n’est pas sans rappeler aujourd’hui les travaux de Lee Bul ou encore d’Alicja Kwade. Le traitement de la forêt dans sa dimension spirituelle par Emily Bates ou encore les paysages oniriques de Germaine Hoffmann trouvent un lointain écho dans le Surréalisme dont Hans Bellmer et Max Ernst sont des figures emblématiques. Si le mouvement dépassera largement les frontières de l’Europe, il trouve son origine en France avec notamment la publication du Manifeste du surréalisme par André Breton en 1924. Libéré des entraves de la raison, le monde de l’inconscient, du rêve et de l’étrange y occupe une place essentielle. L’univers surréaliste est peuplé de formes hybrides organiques, ... 3 Park Drai Eechelen, 1499 Luxembourg Mudam Luxembourg - Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
FERMER

Favoris

Pour accéder à tes favoris, tu dois être connecté à ton compte !

FERMER

Favoris

Pour accéder à tes favoris, tu dois être connecté à ton compte !

FERMER
FERMER

Personnalise tes résultats

Pour accéder à tes Préférences, tu dois être connecté à ton compte !

FERMER

Suivre un thème

Pour suivre ce Thème, tu dois être connecté à ton compte !

FERMER

Suivre un thème

Pour suivre ce Thème, tu dois être connecté à ton compte !

FERMER

Suivre des Bonnes Adresses

Pour suivre cette Bonnes Adresse, tu dois être connecté à ton compte !

FERMER

Suivre un business

Pour suivre ce Business, tu dois être connecté à ton compte !

FERMER

Dépose-Evènement

Pour proposer une mirette, tu dois être connecté à ton compte !

FERMER

Oui je veux le supprimer

Oui Non
FERMER

Bien joué ! Tes paramètres ont bien été appliqués aux autres Supernotifs

FERMER

Dépose-Evènement

Pour proposer une mirette, tu dois être connecté à ton compte !

tu n'as pas autorisé la localisation ?

FERMER
FERMER
FERMER

Supermiro se refait une beauté pour Bruxelles et Genève.
Le service ne sera plus disponible pendant les prochains mois sur ces deux zones.
Mais reste DISPO pour Luxembourg et la Grande Région.